+32 (0)10 45 35 47 info@saphonyx.be

Désoxydation et décalaminage alcalin

IntroductionHENKEL TR de Surface métallique 2 décalaminage

L’oxydation d’un métal est une réaction chimique entre l’oxygène de l’air (oxydation sèche) ou en milieu aqueux (oxydation par voie humide) et la surface d’un métal entraînant en général un changement d’aspect.

La désoxydation est un traitement de surfaces chimique permettant d’éliminer les oxydes sans attaque du métal de base ou en limitant cette attaque (présence d’un inhibiteur de corrosion dans l’acide).

 

[accordion]

[accordion_item title=”L’oxydation : Qu’est ce que c’est ?”]

L’oxydation est une réaction chimique au cours de laquelle une substance perd des électrons au profit d’une autre substance (appelée oxydant). C’est souvent l’oxygène qui joue le rôle de l’oxydant.

L’oxydation est un phénomène naturel, dans un environnement donné, la grande majorité des métaux ont tendance à retourner à leur été d’origine d’oxyde.

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Oxydation du fer”]

Oxydation du ferOxydation du fer

Il existe trois degrés d’oxydation du fer :

  1. FeO : Oxyde ferreux ou calamine, d’aspect noir ou gris foncé. Lié au métal, il est peu soluble dans l’acide chlorhydrique,
  2. Fe3O4 : Oxyde magnétique ou magnétite, d’aspect noir. Soluble dans l’acide chlorhydrique,
  3. Fe203 : Oxyde ferrique ou hématite, appelé vulgairement rouille, d’aspect jaune rougeâtre. Soluble dans l’acide chlorhydrique.

 

Ces 3 oxydes sont dans l’ordre à partir du métal : Fe – Fe0 – Fe3O4 – Fe203.

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Oxydation des cuivreux”]

Oxydation des cuivreuxoxyde de cuivre

Le cuivre et ses alliages se recouvrent d’oxydes de différentes natures :

  • CuS04,3Cu(OH)2 : Sulfate de cuivre appelé vert de gris,
  • CuO : Oxyde cuivrique d’aspect noir,
  • Cu2O : Oxyde cuivreux d’aspect rouge.

 

oxydation métaux cuivreux

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Oxydation du zinc”]

Oxydation du zincoxydation du zinc 

Les oxydes se forment en général sur des pièces traitées au zinc par galvanisation à chaud.
Les pièces traitées par zingage électrolytique sont passivées (traitement d’aspect irisé) permettant une protection contre l’oxydation.

  • ZnO : Oxyde de zinc formé en atmosphère sèche.
  • ZnCO3,2Zn(0H)2,H2O : Oxyde de zinc ou rouille blanche, formée en milieu humide.

 

 

zinc_oxyde

Un produit galvanisé à chaud aura une vitesse de corrosion bien moins élevé qu’un produit non galvanisé.

Cette protection est principalement due à la faculté du zinc à former une barrière efficace par écran physique, entre l’acier et les agents agressifs des différents environnements.

En effet, au contact de l’air, une couche passivante stable à base de carbonate de zinc se forme et celle-ci est pratiquement insoluble.

 

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Oxydation de l’aluminium”]

Oxydation de l’aluminium

L’aluminium est recouvert d’une couche d’oxyde transparent, formée naturellement, Al203 appelé alumine.

aluminejante aluminium désoxydé

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Comment s’en protéger”]

Il y a plusieurs possibilités, tout dépend du métal que nous voulons protéger.

Dans le cas de l’acier, la galvanisation à chaud est le traitement anticorrosion le plus efficace.

La galvanisation à chaud commence par une phase de préparation de l’acier en 3 étapes :

  • Le dégraissage, qui éliminera les traces de graisses, poussières, craies…
  • Le décapage, qui supprimera les traces de rouille, calamine ou autres particules.
  • Le fluxage, qui augmentera les propriétés adhérentes de l’acier et empêchera toute oxydation de ce dernier avant de passer dans le bain de zinc.

La pièce est alors immergé dans un bain de zinc en fusion à une température d’environ 450°C. Ce qui crée une liaison métallurgique entre l’acier et le zinc en fusion. Ainsi la pièce à protéger est recouverte d’une couche de zinc d’une épaisseur moyenne de 80 microns.

 

Lorsqu’un traitement n’est pas possible, ou q’une pièce doit être transporter ou mis en attente d’un nouveau d’un traitement de protection l’utilisation de la technologie Zerust-Excor peut être très utile.

Acobal commercialise, sous les marques Zerust®, Gardac® et Excor®, une gamme complète de conditionnements inhibiteurs de corrosion.

[/accordion_item]

[/accordion]

 

Comment désoxyder, décaper,décalaminer une pièce metallique

[accordion]

[accordion_item title=”Décapage à l’acide”]

Décapage acide : décapage à l'acide

Le décapage est un traitement de surfaces chimique permettant d’éliminer les oxydes avec attaque du métal de base. L’attaque du métal de base sain peut être limitée avec la présence d’un inhibiteur de corrosion.

Le décapage peut se faire à froid ou à chaud, à chaud l’opération est notablement accélérée. L’acide attaque non seulement l’oxyde adhérent, mais aussi le métal ce qui dégage de l’hydrogène dont une partie est absorbée par le métal. Pour remédier à ce problème, le bain est additionné d’un limiteur de décapage qui retarde l’action de l’acide sur le métal sans gêner la dissolution des oxydes.décapage  chimique

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Décalaminage alcalin”]

Décalaminage alcalin :

Cette technique est surtout utilisée pour éliminer les oxydes formés lors de la combustion de graisses et huiles (pièces de moteurs thermiques) ou de réactions chimiques à chaud en moulerie (moules pour pièces plastique, pour caoutchouc, pour aluminium, zamak…).

 

L’opération de décalaminage permet la rénovation de pièces mécaniques sans altération de la qualité métallographique du métal et des dimensions de la pièce et s’effectue en général en milieu fortement alcalin et à haute température.

 

HENKEL TR de Surface métallique 1 décalaminage

Il s’utilise notamment pour :

  • Les gammes alcalines ou acides de nettoyage des réacteurs.
  • L‘acier, l‘inox, le magnésium, le titane et ses alliages.
  • Le décalaminage de moules pour aluminium, verre et plastique.
  • Le décapage électrolytique.

 

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Désoxydation acide et neutre”]

DÉSOXYDATION ACIDE ET NEUTREHENKEL TR de Surface métallique désoxydation 1

Le grand danger de désoxyder les métaux avec de l’acide est de fragiliser les pièces à nettoyer. Car la structure même de l’acier peut être transformer par l’acide(problème est connu sous le nom de corrosion fissurante).

Heureusement Henkel à mit au point une gamme de produit acide et neutre contenant des neutralisants afin d’éliminer ou de limiter l’attaque du métal grâce à son inhibiteur de corrosion.

La désoxydation est donc possible grâce à notre gamme de produit à base d’acide chlorhydrique, acide phosphorique, acide nitrique, acide fluorhydrique, acide sulfurique ou de produit neutre tel que le nouveau Bonderite C-NE N (PH 6-7)

Exemple d’usage :

  • Désoxydation des surfaces métalliques avant dépôt chimique ou électrolytique, conversion chimique avant revêtement organique et galvanisation à chaud.
  • Élimination des oxydes et calamines sur surface métallique
  • Éliminer les calamines formées au cours des soudure de l’acier inoxydable
  • Désoxydation et passivation des aciers inoxydable
  • Décapage des cuivreux
  • Élimine les dépôts minéraux, couche de rouille, oxyde de fer, dépôts de graisse des surfaces ferreuse.
  • Agent de décapage et dérouillage pour surface verticale.

 

désoxydation à l'acide-avantdésoxydation à l'acide-ap

[/accordion_item]

[/accordion]

N’hésitez pas à nous contacter via ce formulaire pour recevoir des fiches techniques, MSDS ou une offre de prix !

saphonyx logoSaphonyx c’est votre revendeur !

Grâce à son professionalisme, ses prix concurrentiel et sa rapidité, Saphonyx est là pour vous servir !