+32 (0)10 45 35 47 info@saphonyx.be

BM – Nettoyages Spéciaux

Lors de l’entretien des bâtiments et du matériels, les équipes techniques et le personnel, sont confrontés à des problèmes de nettoyages spéciaux due à des événements prévisible ou imprévisible.

  • Incendie, accident de travail, intempérie.
  • Souillure due à la ligne de process : peinture, graisse, poussière, …

 

Saphonyx vous propose une solution à chaque problème.

N’hésitez pas à nous consulter.

 

[accordion]

[accordion_item title=”Les techniques spéciales”]

Les techniques spéciales

Traitement après incendie

Nettoyage des cabines techniques

Nettoyage des locaux informatiques

Stations services

Garage

Pollution par l’huile / le mazout / l’essence

Déverglaçage des ponts et routes

Décapage des peintures au sol

Traitement après incendie

Lutte contre les odeurs :

  • WINDPUR

 

Chaudières

  • Dégraissage
  • Décalaminage
  • Détartrage
  • Activateurs

 

Façades des bâtiments

Calamine, suie Efflorescence Huiles, graisses
Traces de rouille Vert de gris Mazout, goudron
Moustaches Mousses, algues Déchets organique
Sang

 

[/accordion_item]

[/accordion]

 

WINDPUR

La lutte contre les odeurs

[accordion]
[accordion_item title=”Données générales sur les odeurs”]

Qu’est-ce qu’une odeur ?

Elle peut être définie comme :
Le résultat de l’interprétation par le cerveau entre un mélange de composants volatiles et la muqueuse olfactive

Quelques définitions :

Gêne olfactive : Caractère attribué à une odeur soit pour la qualité odorante soit pour la fréquence avec laquelle le sujet la perçoit.

Tolérance ou intolérance d’une odeur : Notion d’émergence olfactive devenant insupportable soit à cause de son intensité soit à cause de son histoire proche (répétition des émergences).
[/accordion_item]

[accordion_item title=”Les principales odeurs”]

Les principales odeurs

  • soufrées (œufs pourris)
  • azotées (ammoniac)
  • organiques (solvants, peintures)
  • divers (mélanges…)

Quelques précautions

  • Il faut distinguer odeur et toxicité (une odeur n’est pas forcement toxique).
  • La notion d’odeur est subjective; il faut donc pouvoir la mesurer.
  • Il existe une législation
  • Quels sont les traitements à préconiser ?

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Comment résoudre un problème d’odeur ?”]

Comment résoudre un problème d’odeur ?

Deux voies sont possibles :

  1. Soit entreprendre une action a la source
  2. Soit traiter l’effluent gazeux

DIFFÉRENTS TYPES DE PRODUITS

  • Les masques d’odeurs : une odeur gênante est remplacée par une autre odeur encore plus puissante.
  • Les WINDPUR : Ce sont des neutralisants adaptes pour éliminer une odeur bien spécifique (les autres restent)

[/accordion_item]

[accordion_item title=”La législation en vigueur”]

La législation en vigueur

Actuellement, deux normes sont utilisées en France pour mesurer les odeurs : – La norme NF EN 13725 portant sur la « détermination de la concentration d’une odeur par olfactométrie dynamique ».

Elle remplace et complète depuis octobre 2003 les normes AFNOR  NF X43-101 / NF X43-103  / NF X43-104 portant sur la mesure de l’intensité d’une odeur.

LES NORMES AFNOR :

  • NF X 43-101
  • NF X 43-103
  • NF X 43-104

 

NORME NF X 43-101 (déc.1986)

Objet : Qualité de l’air ; mesure de l’odeur d ’un effluent gazeux ; détermination d ’un facteur de dilution au seuil de perception.
Méthodes : Echantillon gazeux dilué par un gaz inodore d’un olfactomètre qui est présenté à un jury d’où on peut estimer le facteur de dilution et la concentration de l ’échantillon. 

LA CONCENTRATION D’ODEUR :
Celle du mélange est définie par rapport à sa concentration au seuil de perception.
La concentration d’odeur au seuil de perception est la concentration de molécules odorantes dans le mélange telle que la probabilité de détection pour un jury donné soit égale à 50 %.

LES APPLICATIONS :

  • On peut caractériser une source d’odeur à l’aide du débit d’odeur.
  • Il est possible de noter l’efficacité de désodorisation d’un procédé de traitement.
  • On peut calculer la dispersion atmosphérique (Recherche du domaine de perception continue de l’odeur). 

Commentaire :

  • Arrêté du 02 / 02 / 1998 (Art.29) : « Le niveau d’odeur ou concentration d’un mélange est par définition le facteur de dilution qu’il faut appliquer à un effluent pour qu ’il ne soit plus ressenti comme odorant par 50 % des personnes constituant un échantillon de population ».
  • Le débit d ’odeur (m3.h-1) = produit du débit d’air rejeté par le facteur de dilution au seuil de perception.
  • Ce débit à ne pas dépasser peut être modifié par le préfet.
  • Il évolue avec la hauteur d’émission (ht. effect. de rejet)

 

NORME NF X 43-103

Méthodes et outils utilisés :

  • Loi de Stevens exprime l’intensité de l’odeur par rapport à sa concentration : I = I0 (C/C0)n
  • Les matériels et substances sont normalisées ; les substances odorantes sont classées
  • Jury d’experts
  • Elle permet d’obtenir des niveaux d’intensités odorantes plus précis et de parvenir à une plus grande efficacité de désodorisation d’un procédé

NORME NF X 43-104 (Juin 1995)

  • Concerne techniques de prélèvement et de conditionnement des atmosphères odorantes.
  • S’applique aux mesures de dilutions / au seuil de perception et mesures d’intensités odorantes d’atmosphères gazeuses odorantes (reprend ainsi les 2 autres normes précédentes).
  • Matériel : Sacs Tedlar, matériels peu absorbants.

 

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Sources d’odeurs”]

SOURCES D ’ODEURS

  • source canalisée
  • ambiance ventilée et canalisée
  • ambiance non ventilée
  • source surfacique avec débit d’aération
  • source surfacique sans débit d’aération

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Caractérisation chimique d’une odeur”]

CARACTÉRISATION CHIMIQUE D’UNE ODEUR

  • Limites de détection > seuils de perception olfactifs.
  • Elle permet d’identifier et de quantifier les composés d’un mélange.
  • Elle va à l’inverse de notre système olfactif qui, lui, gère l’odeur de manière globale.
  • Complémentarité avec les mesures olfactives
  • Détermination d ’Indicateurs spécifiques de la nuisance.
  • Suivi de la dispersion grâce aux indicateurs qui peuvent être utilisés comme traceurs.

 

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Résolution du problème”]

Résolution du problème

  • Des investissements lourds complémentaires sont souvent nécessaires…
  • Les agents masquants…
  • Les inhibiteurs de nuisances olfactives du fait de leur action ciblée semblent les plus opportuns :

-> Ce sont des produits concentrés

-> Ils sont généralement écologiques et peu toxiques

-> Leur ratio efficacité / investissement est intéressant

 [/accordion_item]

[accordion_item title=”La nouvelle gamme de produits inhibiteurs WINDPUR”]

La nouvelle gamme de produits inhibiteurs LES WINDPUR

UNE DEMANDE DE CONFORT OLFACTIF EN CROISSANCE

  • Une plus grande sensibilisation de l’environnement.
  • Jusqu’alors, la demande était dans le domaine du grand public.
  • Sous la pression des populations, elle touche maintenant les industries les plus diverses.

 

DIFFÉRENTS TYPES DE PRODUITS

  • Les masques d’odeurs : une odeur gênante est remplacée par une autre odeur encore plus puissante.
  • Les WINDPUR : Ce sont des neutralisants adaptes pour éliminer une odeur bien spécifique (les autres restent)

 

 

NATURE CHIMIQUE DES WINDPUR

Ce sont des combinaisons de produits suivants :

  • Aldehydes
  • Esters
  • Peroxydes
  • Tensio-actifs

INHIBITION DES NUISANCES OLFACTIVES

  • -R-CHO + H²S —> R-CHOH-SH  —> (- H²O)
  • R- CH=S  –>  x 3 —> Hétérocycle (3 atomes de soufre)

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Principe de fonctionnement”]

Principe de fonctionnement

  • Neutralisation des odeurs
  • Augmentation de la taille des molécules
  • Modification de la balance lipo/ hydrophile
  • Modification de la stéréochimie
  • Compensation olfactive

 

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Mise en œuvre”]

Mise en œuvre du produit WINDPUR

  • Sélectionner le produit adéquat
  • Choisir un matériel adapté
  • Obtenir une dispersion correcte
  • Dans les bonnes proportions
  • Au bon endroit

 

L’ensemble de ces paramétrés, s’ils sont respectes, permettent 70 a 90 % d ’abattement de l’odeur.

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Impact / Environnement / Opérateurs”]

Impact / Environnement

  • Faibles tensions de vapeurs
  • Pas de composants halogènes
  • Pas de restriction particulière fiche H & S

 

Impact / Opérateurs

  • Pas de toxicité ajoutée a l’odeur
  • Pas de composant repris par la législation
  • Rien à signaler sur la fiche H & S

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Avantages de la technologie WINDPUR”]

Avantages de la technologie WINDPUR

  • Produits concentres
  • Résultats tangibles immédiats
  • Non toxiques et écologiques
  • Rapport efficacité / prix sans équivalent sur le marché

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Secteur d’application”]

Secteur d’application

  • Industrie automobile (Constructeurs et équipementiers)
  • Transporteurs
  • Ferroviaire
  • Maintenance des bâtiments

 

[/accordion_item]

[/accordion]

Nettoyage de toitures

[accordion]
[accordion_item title=”Types de nettoyage”]

Types de nettoyage

  • Dé-moussage
  • Nettoyage de calamine (cheminées)
  • Nettoyage des tuiles (céramiques, Eternit, ardoises, … )
  • Traitement des tuiles sur base métallique
  • Zingage (joint des solins, brillantage, dérochage avant soudure
  • Imprégnation d’éléments poreux (tuiles céramiques, Eternit, ardoises, … )

 

[/accordion_item]

[accordion_item title=”Les applications”]

Les applications

  • Nettoyage de façade
  • Hydrofugation de façade
  • Enlèvement de graffitis
  • Protection anti-graffiti
  • Brillantage et désoxydation aluminium
  • Architectonique
  • Cérusage du verre

[/accordion_item]

[/accordion]

 

 

 – Retour au menu Département M.B. –